VOCAL pour Loxicha

COMMUNIQUÉ INVITANT À RÉALISER DES ACTIONS POUR OBTENIR LA LIBÉRATION
DES PRISONNIERS ET DES PRISONNIÈRES POLITIQUES DE L'OAXACA ET DU MEXIQUE

"Nous demandons respectueusement aux femmes et aux hommes au coeur noble de l'Oaxaca, du Mexique et du monde de se prononcer en faveur de la libération des indigènes Loxicha injustement emprisonnés et pour que tous les prisonniers et toutes les prisonnières politiques et d'opinion de notre pays recouvrent la liberté."

(Extrait d'une lettre des prisonniers Loxicha)

Au peuple de l'Oaxaca,
Au peuple mexicain,
Aux peuples solidaires du monde entier,

Le 28 septembre 1996 marquait le début de la brutale répression dont la communauté de San Agustín Loxicha est victime et qui a vu se succéder les arrestations et incarcérations, les viols, les disparitions, la torture et la mort, tout au long des onze dernières années. Cette communauté n'a pas cessé d'être la cible d'attaques jouissant de la plus totale impunité, la politique de répression qui caractérise le Mexique régnant à ce jour encore à San Agustín Loxicha. Aujourd'hui encore, douze des indigènes zapotèques de cette communauté sont en prison, condamnés à des peines allant jusqu'à 31 ans de prison. Le gouvernement assassin d'hier et d'aujourd'hui démontre ainsi, une fois de plus, son mépris envers le peuple, le véritable peuple, nous tous et nous toutes qui ressentons que nous faisons partie intégrante de la terre-mère qui nous donne vie, santé et espoir, au lieu de la considérer comme une simple marchandise vendue au plus offrant et livrée à la rapacité des gouvernements assassins. Nous, nous avons pris sa défense et nous continuerons à le faire, car il est évident que ceux-là n'appartiennent pas à notre peuple : leur pays, c'est l'argent, qu'ils trouvent partout où l'on est disposé au pillage, à la famine, à la misère, aux viols et à la mort.

Le peuple de l'Oaxaca résiste aux assauts des assassins. Cinq cents ans durant, nous avons fait face sur notre chemin à la mort, aux disparitions forcées, à la torture, aux viols et à l'emprisonnement de nos frères.

On ne compte plus les injustices dont notre peuple a souffert pour avoir osé défendre notre droit à la vie et à choisir notre manière de vivre.

Le 25 septembre 2007, cela fera onze ans que nos frères Loxicha sont emprisonnés. Il serait bon que ce jour soit le début de toutes sortes d'actions et de mobilisations en faveur des prisonniers politiques indigènes oubliés de tous ainsi que pour faire connaître l'importance de leurs luttes.

Nous lançons donc un appel à toutes les personnes conscientes de l'Oaxaca, du Mexique et du monde afin de réaliser simultanément des actions pour obtenir la libération des prisonniers indigènes politiques et des prisonniers d'opinion de l'Oaxaca, du Mexique et du monde.

Voces Oaxaqueñas Construyendo Autonomía y Libertad, VOCAL
Voix d'Oaxaca construisant l'autonomie et la liberté

http://www.vocal.lunasexta.org/