De fin janvier à nos jours / Dissensions et renouveau

De fin janvier à nos jours

Sixième phase

Dissensions et renouveau

La perspective de prochaines élections municipales et législatives a apporté la division au sein de l’APPO entre ceux qui désiraient que celle-ci participe activement à ces élections (en présentant ses propres candidats ou en soutenant les candidats qui se présenteraient en son nom) et ceux, la grande majorité, qui pensaient que l’Assemblée devait se tenir à l’écart de ces élections.

Le premier groupe est représenté par des formations politiques proches de la gauche marxiste-léniniste, ou de la gauche conventionnelle d’opposition, à savoir le Parti révolutionnaire démocratique (PRD).

Le second groupe, lui, est composé des gens des barricades, des libertaires et des adhérents à la Sixième déclaration de la forêt Lacandone et à l’Autre Campagne zapatiste.

Cette phase a été marquée par la création, à la fin du mois de mars 2007, de Vocal (Voix oaxaquénienne construisant l’autonomie et la liberté), une tentative pour constituer un réseau horizontal non exclusif, concernant toutes les forces sociales présentes dans l’État et qui ne se reconnaissent pas, ou ne sont pas nécessairement représentées, dans l’APPO. Un des principaux leaders de ce mouvement est arrêté à la fin du mois d’avril de cette même année.

Fin mai 2007, le Front populaire révolutionnaire (FPR) crée la section électorale de l’APPO et rompt avec les autres formations opposées à la participation de l’Assemblée aux élections.